Dialogues, écritures et lectures empreintes d'humanité

ScriptaLinea est heureuse d'avoir porté avec d'autres associations et avec des citoyen.ne.s la première édition bruxelloise des Dialogues en humanité!

Dialogues en humanité 2018 à Bruxelles - Une journée avec ScriptaLinea et tant d'autres

"Un autre monde est nécessaire. Ensemble, il devient possible!"

Le week-end du 30 juin et du 1er juillet 2018, ce slogan s'est concrétisé en 40 ateliers du sensible et 6 agoras, colonne vertébrale de cet événement organisé dans le parc Josaphat, à Schaerbeek (commune de la Région de Bruxelles-Capitale).

Le dimanche 1er juillet, les écrivant.e.s entraient en scène pour animer un atelier "Ecritures en jeu(x)" et ensuite offrir des textes sur le monde en transition, les migrations et l'espoir.

Le Collectif de la ligne 10 a profité de l'occasion pour présenter les textes de sa compilation à paraître, Sous les coutures, et consacrée aux personnes en marge de la société. Les textes seront également présentés lors de l'émission "Des livres pour dire" du 19 juillet à 18h, sur Radio Air Libre (87.7 MHz à Bruxelles et en streaming là où vous êtes).

Quant aux écrivantes du Collectif Des encres d'elles, elles ont présenté un aperçu des textes qu'elles diffuseront à la Maison des femmes de Schaerbeek le 29 septembre à 17h.

D'autres Collectifs d'écrits encore étaient représentés et ont croisé leurs textes et compilations:

les Allumés de la Plume, Soif de la vie!, Les horizons croisés, En avant...!, BalLades en Forest et De la diversité à la créativité.

Les photos de la journée sont à déguster ici.

Les participant.e.s à l'atelier "L'écriture en jeu(x)" ont déposé quelques mots qui résonnaient à ceux de "Dialogues en humanité":

Ecoute, démocratie, utopie, lecture,

solidarité, créativité, rencontre, espoir, confiance, partage.

Des textes ont été rédigés à partir de citations tirées de compilations. Parmi d'autres, ceux-ci:

La vie ne lui a pas laissé le choix. Elle doit partir loin, très loin. Son départ est une déchirure. Elle laisse tout derrière elle.
Telle une funambule sur le fil de la vie. Elle ne pense pas à la chute. Elle voyage au-delà de la peur. Elle marche vers ses rêves et ses espoirs. Elle va naître une deuxième fois.

Marie,
avec des bribes de textes tirés d'Il était un espoir et de Sais-tu le monde? 

Fallait que je tienne!
J'avais juste envie de tout envoyer valser.
Oublier les urgences. Larguer les amarres.
Si je pouvais partir, rêvasser, le nez en l'air, le regard dan sle vague sur l'horizon.
L'horizon fait semblant d'être infini.
De loin, de près, pas l'ombre de l'Aventure. Prendre le large.
Soudain, le Large m'a soufflé: Va, avance juste sur le fil, ici et maintenant.

D.M., avec un extrait tiré de Sais-tu le monde?

Merci à tous et toutes pour ces brassages de mots, de textes, d'idées et d'humanité! 


Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Commission communautaire française

Logo de la Commission communautaire française